Depuis 2014

 

Poèmes inspirés du Minimalisme Poétique

 

   

 

Par-delà l'horizon

Qu'il est bon, parfois

De lever les yeux au ciel

 

***

 

Une solitude libérée

Dans un océan infini

Paisible traversée

 

***

 

Un souffle inspiré

Est venu cueillir

Les feuilles mortes

 

***

 

Au croisement naturel

De la raison et du sensible

L'ouverture vers l'infini

 

***

 

D'une rive à l'autre

Correspondance nocturne

Le murmure du ruisseau

 

***

 

Rien ou si peu, assis là

Immensité bouleversante

De passage, humblement

Le temps d'un regard

En équilibre

Sur le fil de la vérité

 

***

 

Au cœur du vide

Le voyage conscient

D'un être serein

 

***

 

Modeste échelle

Pas à pas

Vers l'au-delà

 

***

 

Passages et reflets

Élevés dans l'espace

Du temps suspendu

 

***

 

De la terre au ciel

Sobre trait d'union

Corps, esprit, âme

 

***

 

Des profondeurs s'élève

La voie du souffle

Parfum d'un doux silence

Remontant le courant

De l'océan à la source

Renaître ou ne pas être

 

***

 

Sous le ciel étoilé

Les racines profondes

D'un arbre en fleur

 

***

 

Un élan d'espérance

Une inclination heureuse

A la rencontre de nos rêves

 

***

 

Doucement, intensément

Nos ancêtres veillent

Dans l'immensité de la nuit

 

***

 

Une harmonie subtile

En ces lieux épurés

Un passage discret

 

***

 

Soir de pleine lune

Lentement elle se meut

Au-delà de l'éveil

Quelques questions

Et peu de réponses

Aucune importance

 

***

 

Douceur d'automne

Déployée aux vents

Élégance et pudeur

 

***

 

Observateur lucide

D'un si long voyage

Le regard en hommage

 

***

 

Présent et absent

Par-delà l'espace et le temps

La plénitude du vide

 

***

 

Des éclats dorés

A la surface de l'étang

Éloge de l'ombre

 

***

 

D'un passage à l'autre

Apparaît peu à peu

La valeur du chemin

Un chemin exigeant

Courage et humilité

S'élever en silence

 

***

 

D'or, de noir et de blanc

Tendre mouvement

De la vierge à l'enfant

 

***

 

Instant d'éternité

Depuis le haut plateau

Enfin le royaume

 

***

 

Il n'y a rien derrière

Et pourtant

Ce rien est si vaste

 

***

 

Le monde s'incline

Entre terre et ciel

Le chant du silence

 

***

 

Aujourd'hui bien engagé

Sur le chemin des oiseaux

L'innocence du premier jour